Solidarity statement in wake of Ferguson, Missouri Grand Jury decision // Déclaration de solidarité suite à la décision du Grand Jury à Ferguson

– version en français en bas –

J4D wishes to express the deepest sympathy to the family of Michael Brown who was shot and killed by officer Darren Wilson in Ferguson, Missouri in August 2014.

In the wake of the Grand Jury’s decision not to indict officer Wilson, the residents of Ferguson and communities across North America have expressed outrage regarding the manner in which Black Americans are treated by law enforcement and in the criminal justice system.

The consequences of structural racism in policing practices is not only endemic to the United States, but it is a common occurrence in the treatment of racialized communities in Canada.  Only last week, Phuong Na Du was killed by Vancouver Police for apparently failing to comply with officers’ orders.  Jermaine Carby, Fredy Vilanueva, Sammy Yatim, Michale Eligon, Junior Manon, Phonesay Chanthachak and Neil Stonechild are some among many who were killed by police brutality in Canada.

We recognize that the police treatment of racialized communities in Canada as in the United States has wrought devastating effects upon many individuals and families.  The growth of police militarization has also extended to border enforcement where migrants and refugees have become the targets of expulsion and attack.

We express solidarity with all those who will stand up to protest the repressive and brutal practices of the state that attempt to marginalize and collectively punish communities in an attempt to maintain the structural inequalities of capitalism and the consequences of imperialism.  Their voices will be heard and resonate through the streets of Ferguson and across the world.

Where justice will not be delivered in the court room it will be articulated in the collective expression of a movement.

Justice for Deepan Committee

+++

Le comité « Justice pour Deepan » souhaite exprimer ses sentiments de sympathie avec la famille de Michael Brown qui s’est fait tiré dessus et tué par le policier Darren Wilson à Ferguson, Août 2014.

Dans le sillage de la décision de Grand Jury de ne pas inculper l’agent Wilson, les résidents de Ferguson et les communautés à travers l’Amérique du Nord ont exprimé leur indignation au sujet de la façon dont les Noirs américains sont traités par l’application de la loi et dans le système de justice pénale.

Les conséquences du racisme structurel dans les pratiques policières n’est pas seulement endémique aux États-Unis, mais c’est aussi un phénomène courant dans le traitement des communautés racialisées au Canada. La semaine dernière, Phuong Na Du a été tué par la police de Vancouver pour avoir apparemment omis de se conformer aux ordres des officiers. Jermaine Carby, Fredy Vilanueva, Sammy Yatim, Michale Eligon, Junior Manon, Phonesay Chanthachak et Neil Stonechild sont parmi ceux qui ont été tués par la brutalité policière au Canada.

Nous reconnaissons que le traitement de la police des communautés racialisées au Canada comme aux États-Unis a opéré des effets dévastateurs sur de nombreux individus et familles. La croissance de la militarisation de la police a également étendu à la police des frontières où les immigrants et les réfugiés sont devenus les cibles d’expulsion et d’attaque.

Nous exprimons notre solidarité avec tous ceux qui se lèveront pour protester contre les pratiques répressives et brutales de l’État qui tentent de marginaliser et de punir collectivement les communautés dans le but de maintenir les inégalités structurelles du capitalisme et les conséquences de l’impérialisme. Leurs voix seront entendues et résonneront dans les rues de Ferguson et à travers le monde.

Si la justice ne sera pas livré dans la salle de tribunal, elle sera articulé dans l’expression collective d’un mouvement.

Comité Justice pour Deepan