Dec. 10: A call for political action. / Le 10 décembre 2014: un appel pour une action politique

imagesFrançais ci-dessous

Statement by Justice for Deepan Committee

Dec 10 Justice for Deepan Support Committee: A call for political action.

More than 65 years ago, John Humphrey, a Canadian, authored what was to become the United Nations Universal Declaration of Human Rights.

Around the world people rightfully applauded their governments for unanimously supporting the 30 articles, detailing Human Rights protections that everyone is entitled to and which governments are obligated to uphold.

Article 15 of the UN Declaration states;

“Everyone has the right to a nationality.” Further more, “No one shall be arbitrarily deprived of his nationality…”

Despite the historic significance of a Canadian citizen being credited with crafting of this important text and despite Canada’s ratification of the UN Declaration over 6 decades ago, – it is travesty that today’s Conservative government would purposefully strip Deepan Budlakoti of his Canadian nationality making him stateless and recently stripping him of access to healthcare services.

Deepan is not alone, a half million residents of Canada are denied healthcare coverage, which is also a violation of the spirit and intent of the UN Declaration. Article 5 of the UN Declaration says, everyone also has the right “not to be subjected to cruel, inhuman, or degrading treatment or punishment.” Yet again this government violates this article by denying tens of thousands of refugees access to healthcare and by revoking Deepan’s birth right to health coverage within the province where he was born.

Commemorating a global achievement such as the UN Declaration means taking a stand to uphold these rights –for everyone. Valuing the UN Declaration also means taking solidarity actions everyday.

The Justice for Deepan Campaign is putting out a call for activists concerned about human rights abuses, and unjust changes to the Citizenship Act like revoking status in contravention of the Declaration of Human Rights to deliver a message of opposition to the Conservative government members in their riding.

We urge activists to craft their own innovative message of community disapproval, via email blitzes or face to face meetings with Conservative MP’s.

Ideas could include, sending copies of the UN Declaration Article 15 with the message – You’re in Violation!

or place signs near their offices that read:

Healthcare matters to our community!

Deepan stays – Conservatives can go!

Check out www.justicefordeepan.org for materials and background to create your own messages.

Be creative, be direct and be courageous, while we let this government know where they stand as an election approaches.

——————-

Le 10 Décembre 2014, « Le comité justice pour Deepan » : un appel pour une action politique :

Plus que 65 ans maintenant, John Humphrey un auteur canadien a écrit ce qui est connu aujourd’hui comme la Déclaration Universelle des Droits Humains des Nations Unies.

Autour du monde, les gens ont applaudi leurs gouvernements pour avoir soutenu à l’unanimité les 30 articles, détaillant les protections des droits humains auquel tout le monde a droit et que les gouvernements sont tenus de respecter.

L’article 15 de la déclaration des nations unies stipule que :

« Toute personne a le droit à la nationalité » plus encore « Personne ne peut arbitrairement être privée de sa nationalité …».

Malgré l’importance historique qu’un citoyen canadien soit créditer pour la création de ce texte si important et malgré la ratification de la Déclaration des Nations Unies par le Canada il y a plus que six décennies, il est ironique qu’aujourd’hui le gouvernement conservateur a délibérément dépouillé la nationalité canadienne de Deepan Budlakoti, le laissant apatride et lui refusant l’accès aux services de santé.

Mais Deepan n’est pas le seul, à peu près un demi million parmi les résidents au Canada n’ont pas accès à la couverture médicale, ce qui est aussi une violation de l’esprit et des valeurs de la Déclaration des Nations Unies. L’article 5 de la Déclaration dit que « Toute personne a le droit de ne pas être soumise à des traitements cruels, inhumains et dégradants ». Encore une fois ce gouvernement viole cet article en niant à des dizaines de milliers de réfugiés l’accès aux soins médicaux et en révoquant le droit de Deepan à une couverture santé dans la province où il est né.

Pour commémorer la réussite à l’échelle globale que la Déclaration des Nations Unies a atteint, il faudrait s’élever pour faire respecter ces droits pour tout le monde. Valoriser la Déclaration des Nations Unies c’est aussi soutenir des actions solidaires quotidiennement dans notre communauté.

La campagne de « Justice pour Deepan » a envoyé un appel pour les activistes concernés par les abus contre les droits humains et les changements injustes de la Loi sur la citoyenneté, comme par exemple la révocation du statut en violation de la Déclaration des droits de l’Homme pour délivrer un message d’opposition aux députés du gouvernement conservateur dans leur circonscription.

Nous appelons les militants à élaborer leur propre message novateur de désapprobation, via email, blitz ou lors d’un face à face avec un député conservateur.

Parmi les idées d’action qu’on peut proposer :

Envoyer des copies de l’Article 15 de la Déclaration des Nations Unies à des députés conservateurs en ajoutant comme message : « Vous violez cet article ».

Ou placer des panneaux à proximité de leurs bureaux sur lesquels on écrit :

« l’Assurance médicale est importante pour notre communauté », « Deepan reste et vous partez ».

Allez jeter un coup d’oeil sur notre site : www.justicefordeepan.org pour trouver les matériaux pour créer vos propres messages.

Soyez créatif, soyez direct et courageux, pour faire comprendre ce gouvernement à quoi s’attendre pour les prochaines élections.